Comment choisir un vin bio de Bourgogne ?

Il y a une augmentation fulgurante de la production viticole bio en France. Ainsi le vin de Bourgogne fait partie des vins les plus attractifs au monde. Fabriqués presque entièrement en Pinot Noir pour le rouge et Chardonnay pour le blanc, les vins de Bourgogne sont les plus complexes et les plus fascinants de France. Nous allons voir dans cet article comment bien choisir son vin Bio.

Qu’est-ce qu’un vin Bio ?

Le vin bio existe officiellement depuis 2012. Fabriqué à partir de raisins cultivés selon les principes de l’agriculture biologique, tant au niveau de la viticulture (transformation du raisin) qu’au moment du brassage (en cave).

Concrètement, les viticulteurs « bio » n’utilisent plus de produits de synthèse (pesticides). De ce fait, ils n’utilisent ni les pesticides de synthèse comme les herbicides (Roundup), ni les engrais chimiques solubles ni les produits phytosanitaires tels que les fongicides.

Comme vous pouvez le voir, les raisins récoltés sont donc forcément sains. Il n’y a que les produits de biocontrôle et les molécules naturelles qui sont utilisés contre les maladies.

Par exemple le souffre ou le cuivre, eux, s’utilisent le plus souvent afin de combattre les maladies comme l’oïdium et le mildiou.

En 2016, les surfaces en bio et/ou en conversion représentaient 70 740 hectares, ce qui vaut à 9 % du vignoble français.

La Bourgogne adopte le vin bio

De nombreux vignerons de Bourgogne s’efforcent de maintenir la pureté des cépages majeurs de la région, du Chardonnay et Pinot Noir, et de mettre en avant la source de leur propre terroir.

Cela fonctionne en harmonie avec la circulation naturelle de la vigne, le sol et les conditions climatiques, notamment en évitant l’utilisation de produits chimiques et l’intervention humaine dans la vinification (par exemple, en limitant l’apport de soufre).

Autrefois considérée comme un obstacle majeur au développement et à la commercialisation des vins de Bourgogne, cette priorité du bio est aujourd’hui vu comme une force, car elle reflète le côté authentique et le côté complexe des vins de Bourgogne.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir un vin bio ?

  • Par rapport au vigneron : vous pouvez poser des questions sur un vigneron et sur le vin qu’il produit au moment l’achat. Alternativement, vous pouvez demander à un caviste de vous recommander un vigneron d’une région particulière.
  • Par rapport à la région viticole : il y a certaines régions qui sont connues pour leurs vins bio de haute qualité, comme la Bourgogne.
  • Par rapport au cépage : vous pouvez choisir un vin par rapport à son cépage si vous connaissez vos préférences.
  • Par rapport au prix : le prix d’un vin Bio est en moyenne de 9 euros, mais vous pouvez aussi trouver des vins bio à 5 euros comme à 200 euros pour les grands crus classés.
  • Par rapport au millésime : vous pouvez choisir un millésime en fonction de sa réputation dans une région précise telle que la Bourgogne.
  • Par rapport à la couleur : le choix de la couleur du vin est important en fonction de ce que vous avez l’habitude de boire.

Les avantages et inconvénients d’un vin bio ?

Les avantages sont les suivants :

  • Utiliser des fongicides est beaucoup moins nocif et dangereux pour la santé des agriculteurs et ne développe pas de résistance.
  • En se passant d’herbicides, un progrès dans le travail du sol (utilisation de matériel intermédiaire) est largement notable.

Les inconvénients sont les suivants :

  • Les coûts de production sont plus élevés, mais les rendements plus faibles.
  • La récolte est affectée quantitativement et qualitativement par les millésimes compliqués (pluvieux).
  • Produit phytosanitaire agréé (sulfate de cuivre) pouvant être, eux aussi, nocif pour l’environnement.

Sélection de quelques vins bio de Bourgogne

Vous êtes tenté par un vin bio ? N’hésitez plus la bourgogne est une région qui produit de très bons vins bio, il ne vous reste plus qu’à y goûter et le savourer !

  • Julien Brocard, chablis, « Vigne de la Boissonneuse », blanc, 2015.
  • Domaine Chevrot et fils, maranges, « Sur le Chêne », rouge, 2015.
  • Alice et Olivier De Moor, chablis, « Coteau de Rosette », blanc, 2015.
  • Emmanuel Giboulot, côte-de-beaune, « Combe d’Eve », blanc, 2015.
  • Domaine Jean Féry et fils, savigny-lès-beaune, « Sous la Cabotte », rouge, 2015.
  • Frédéric Magnien, chambolle-musigny premier cru, « Borniques », rouge, 2015.
  • Domaine Thibault Liger-Belair, nuits-saint-georges premier cru, « Les Saint-Georges », rouge, 2015.