Comment faire un investissement dans le vin de Bordeaux ?

De nombreuses personnes pensent à investir dans le vin étant un domaine assez profitable. Il faut également savoir que le vin de Bordeaux est très populaire dans ce genre d’investissement. Tout le monde y est intéressé, de telle manière qu’on pourrait se dire qu’il est l’un des vins les moins risqués en termes d’investissement.

Cependant, avant de se lancer dans l’investissement dans le vin de Bordeaux, il faut savoir qu’il est important de connaître un certain nombre de choses. Voici donc comment faire un investissement dans le vin de Bordeaux.

Pourquoi investir dans le vin ?

Faire un placement dans une cave à vin est assez ressemblant à l’investissement qu’on fait dans le domaine des arts et c’est justement l’avantage principal de ce placement en cave à vin. Nous allons vous expliquer cela un peu plus en détail.

Il faut savoir que chaque investissement a sa part de risque et cela est tout à fait logique. En effet, il est logique qu’un investissement ne soit pas profitable pendant une durée plus ou moins longue, selon le type d’investissement. Il se peut même que le produit pourrisse, ce qui n’est pas le cas des vins.

En effet, tout le monde sait que la valeur du vin augmente avec son âge, cependant, il arrive que dans certains cas, ce dernier connaisse des difficultés à être vendu. Néanmoins, cela ne peut pas représenter une grande perte, car dans tous les cas, il pourra être facilement bu et consommé directement par vos soins.

De ce fait, il faut savoir que cet investissement fait partie des investissements, dits de plaisir. Ce dernier ne peut être effectué que par des passionnés et de réels connaisseurs du vin. C’est la seule manière de savoir sur quel vin et comment investir. Il est difficile de faire un bon investissement dans le cas contraire.

Y a-t-il des inconvénients à l’investissement dans le vin de Bordeaux ?

Il est vrai que l’investissement dans le vin représente de bons avantages et de nombreuses plus-values intéressantes, toutefois, comme tout investissement, il est tout à fait logique que ce dernier possède également son poids en inconvénients. Pas de chance, mais cet investissement en possède énormément, car il reste bien risqué et volatil.

Le premier inconvénient est, sans aucun doute, le fait qu’il n’est pas très simple de faire des estimations concernant le coût d’une bouteille de vin. En effet, cela reste assez subjectif et peut différer d’une personne à une autre. De plus, il faut savoir que l’estimation de l’évolution de son prix est difficile à faire.

Aussi, un investissement en vins demande d’avoir un espace de stockage qui va automatiquement se traduire en un certain coût et cela reste assez approximatif à chaque bouteille. En effet, il faut savoir que certaines bouteilles ne peuvent pas réellement vieillir comme il le faut et ça peut être une réelle perte en termes d’argent.

Il faut également prendre en considération le risque de contrefaçon auquel fait face le domaine des vignes et pour s’assurer de ne pas tomber dans le piège, il est conseillé d’acheter des caisses au lieu de bouteilles à l’unité, le risque sera, ainsi, diminué.

Comment investir dans le vin de Bordeaux ?

En réalité, il faut savoir qu’il existe plusieurs possibilités et solutions pour toute personne désirant investir dans le vin de Bordeaux. L’investisseur devrait simplement choisir la solution la plus adaptée à lui et à son type d’investissement.

  • Acheter du vin en primeur est adapté aux plus grands crus classés de Bordeaux. Ce système se base sur un système de prévente, avec des tarifs assez attractifs ;
  • Les sites d’enchères et les petites annonces peuvent cacher de très bonnes affaires dans certains cas. Cependant, le risque de contrefaçon reste important, c’est pour cette raison qu’il faut s’assurer de la fiabilité des sites ;
  • Les caves d’investissement sont un récent concept qui a vu le jour et qui consiste en le fait de passer par un mandataire pour faire son investissement dans le vin de Bordeaux ;
  • Les groupements fonciers viticoles sont des groupements permettant d’acquérir des parts de vignes pour pouvoir investir ;
  • Le crowdfunding viticole consiste à investir dans un domaine viticole pour, indirectement, financer les projets de ces derniers ou des propriétaires du domaine, tout en investissant dans le vin ;
  • Les fonds d’investissement permettent d’investir dans les vins de Bordeaux, mais de manière plus boursière.